Insuffisance rénale

L'insuffisance rénale se caractérise par l'incapacité des reins à éliminer les déchets métaboliques, une altération de la régulation des fluides, de l'équilibre acido-basique et de certaines fonctions hormonales (régulation de la pression sanguine, stimulation de la production de globules rouges, du métabolisme du calcium et du métabolisme osseux). L'insuffisance rénale peut être aiguë ou chronique. Elle peut être causée par des facteurs dits « en amont du rein » (p. ex. un mauvais apport sanguin au rein), par le rein lui-même (p. ex. une maladie rénale, un diabète ou une hypertension artérielle à long terme) et par des facteurs qui se produisent « en aval du rein » (postrénal) (p.ex. une obstruction de l'écoulement urétéral). L'insuffisance rénale postrénale peut avoir plusieurs causes : un calcul ou une tumeur peut bloquer l'uretère, une cicatrice due à une intervention chirurgicale antérieure ou à une radiation peut rendre l'écoulement difficile. Une obstruction de l'écoulement peut également être causée par une vessie qui devient difficile à drainer, p. ex. en cas d'hypertrophie de la prostate.
Les symptômes de l'insuffisance rénale chronique comprennent la léthargie et la fatigue ainsi qu’une coloration brunâtre de la peau due à l'accumulation de produits métaboliques qui ne peuvent être excrétés. En général, on constate une lente augmentation de la tension artérielle. Le traitement dépend de la cause. L'insuffisance rénale postrénale nécessite généralement une désobstruction de l'écoulement. Si l'insuffisance rénale continue à progresser, il en résulte une insuffisance rénale chronique terminale. Elle peut conduire à la dialyse, qui élimine les déchets accumulés dans le sang, ou à la transplantation rénale.