Tumeur de la surrénale:

  • Résection par voie laparoscopique de la tumeur (adénome) (évt. résection partielle de la glande surrénale)
  • Résection par voie ouverte

Adénomes à formes non-sécrétants:

Avec le développement de l'imagerie, le nombre des tumeurs inactives, découvertes à l'examen systématique, est en augmentation. Dans la majorité des cas (80%), il s'agit de lésions bénignes et non-sécrétants, mais parfois aussi corticosurrénalomes malins. Le diagnostic différentiel peut se poser avec une mötastase. A partir d'une taille de 3 cm de diamètre une résection de la tumeur et conseillé dû au risque augmenté d'une tumeur maligne. 

Adénomes à formes sécrétants:

Les tumeurs surrénaliennes bénignes ou malignes, peuvent se révéler par des syndromes endocriniens, dans la plupart des cas par une évélation de la tension artérielle (par exemple: Syndrome de Cushing, Hyperaldostéronisme primaire ou syndrome de Conn, qui se traduit par une hypertension artérielle et en générale avec une hypokaliémie. Le phéochromocytome qui se caractérise par une très haute élévation de la tension artérielle. Dans ces cas des investigations ultérieurs sont nécessaire et nous travaillons en étroite collaboration avec le Département de Nephrologie et de 'Hypertension de l'hôpital d'ile. Dans la plupart de ces cas une intervention chirurgicale est nécessaire.