Incontinence urinaire

Définition

Emission involontaire d'urine par les voies naturelles.

La continence urinaire dépend de l'intégrité de la vessie et des mécanismes sphinctériens urétraux.

Incidence

15% des femmes entre 30 et 40 ans, 25% des femmes entre 40 et 50 ans, > 60% dans les services de gériatrie.

Classification

On distingue 5 types d'incontinence:

  1. Incontinence par impériosité: perte d'urine avec besoin irrésistible d'uriner; lors d'infection urinaire, calcul vésical, tumeur vésicale
    1a. d'origine sensitive: sans contraction de la vessie, mais vessie hypersensible et
    1b. d'origine motrice: avec contraction de la vessie
  2. Incontinence réflexe: perte d'urine par contraction involontaire de la vessie, sans désir d'uriner; lors de maladie neurologique.
  3. Incontinence de stress: insuffisance des mécanismes sphinctériens. Il existent 3 degrés selon les circonstances des pertes d'urine:
    -degré I: à la toux, en éternuant, en riant;
    -degré II: lors de mouvement léger (soulever des objets, monter les escaliers) et
    -degré III: en position debout et aussi couchée.
  4. Incontinence par regorgement: secondaire à une rétention vésicale chronique; par exemple hyperplasie de la prostate
  5. Incontinence extra-urétrale: fistule vésico-vaginale

Fréquence des différents types d'incontinence chez la femmes

Incontinence de stress: 40%, incontinence mixte: 38%, incontinence par impériosité: 20%, autres: 2%

Comment faire le diagnostic du type d'incontinence

  • L'interrogatoire: préciser les habitudes mictionnelles, les caractères de l'incontinence, les antécédents du patient.
  • Examen clinique: complet de l'appareil urinaire, neurologique et gynécologique
  • Examens complémentaires: analyse systématique des urines et autres selon l'interrogatoire et l'examen clinique: cystoscopie, examen radiologique et urodynamique.

Traitement de l' incontinence

Il dépendra du type d'incontinence

  • Traitement conservateur: rééducation du plancher du bassin ou des habitudes en matière de boisson et de miction, médicamenteux et appareillages: protections, pessaires, sondes urinaires à demeure
  • Traitement chirugical: dépendra également du type d'incontinence
    1. Incontinence par impériosité: résection de la tumeur vésicale, ablation du calcul vésical
    2. Incontinence réflexe: neuromodulation de la racine nerveuse sacrée S3 ou augmentation vésicale par un segment d'intestin.
    3. Incontinence de stress: injection péri-urétrale de collagène, chirurgie ouverte par voie haute abdominale (suspension du col vésical, soutien du col vésical par fronde), ou par voie basse vaginale (colpopexie à l'aiguille), ou mise en place d'un sphincter artificiel.
    4. Incontinence par regorgement: par exemple résection de la prostate
    5. Incontinence extra-urétrale: par exemple cure de fistule vésico-vaginale